Pour certains, ce n'est rien d'autre qu’un beau congé férié bien mérité alors que pour d’autres cette journée est sacrée. La journée du Vendredi Saint est essentiellement reliée à la religion catholique et demeure encore aujourd’hui une tradition dans certaines communautés. 

Plusieurs dictons sont associés à cette commémoration : « le Vendredi Saint, s’il pleut, le bœuf rit, le cochon pleure » (la pluie fournit de l'herbe pour le bœuf mais est néfaste pour le son ou les pommes de terre, aliments du cochon), « pour garder de gelée le lin, sème-le le Vendredi Saint », « pour que les rats ne mangent pas le raisin, il faut tailler la treille le Vendredi Saint », « le Vendredi saint, sème tes giroflées, elles doubleront dans l'année », « le Vendredi-Saint ensemence ton cotillage, tu auras de beaux légumes », « les pommes de terre plantées le Vendredi-Saint ne seront pas prises de gelée », « la gelée du Vendredi Saint gèle le pain et le vin » mais « s'il pleut le Vendredi Saint, la gelée voit sa fin », « qui coule la lessive le Saint vendredi, veut la mort de son mari », « s'il pleut le Vendredi saint, toute la pluie de l'année ne servira à rien » car « quand il pleut le Vendredi Saint, la pluie fait l'effet du sang au terrain »13,14.

Dans la tradition catholique, le chemin de croix ou Via Crucis est une tendance qui tend à méditer, ou même à reproduire, notamment en Amérique latine et aux Philippines, la Passion du Christ.

De nombreuses processions ont lieu à travers le monde pour la Semaine sainte ou simplement le Vendredi saint. En France, les traditions du Catenacciu se poursuivent de nos jours en Corse, en particulier à Sartène4. En Allemagne, des « Portements de croix vivants » (Lebendiger Kreuztracht) ont lieu dans les régions du sud, comme à Wiedenbrück, à Ulm et à Neu-Ulm, ainsi qu'à Stuttgart-Bad Cannstatt.

Mais c'est surtout en Espagne et en Italie que les processions du Vendredi saint sont les plus impressionnantes, de même que dans les pays d'Amérique latine. Les plus connues mondialement sont probablement celles de la Semaine sainte de Séville4.

Peu importe vos croyances, bon Vendredi saint !