Historique

1949 - Monsieur Daniel Vachon achète la plus vieille entreprise funéraire à Drummondville soit celle de Monsieur Oscar Lefebvre au 313 rue Lindsay.

1952 - M. Daniel Vachon et son épouse Jeannine Péloquin Vachon ont fait l'acquisition d'un terrain à l'arrière de l'Eglise St-Frédéric.

1953 - Ils font construire le premier salon funéraire de la région au 211, rue Lindsay, la première bâtisse à Drummondville conçue spécialement pour les familles en deuil.

1971 - Une succursale voit le jour au 55 rue Notre-Dame.

1982 - Monsieur Daniel Vachon décède et son fils André prend la relève de l'entreprise familiale.

1991 - André Vachon et son épouse Nicole Lauzière font l'acquisition de l'édifice face à l'église St-Léonard D'Aston au 530 rue de la Station, celle-ci deviendra le funérarium Lauzière & Vachon.

2006 - Monsieur Léo Benoît de Ste-Clotilde de Horton vend son entreprise, le funérarium du 28 rue St-Denis deviendra la 4e succursale du Funérarium Daniel Vachon.