La période des Fêtes et le deuil

Se donner le droit

Être en deuil, vivre un deuil, subir un deuil, traverser un deuil… Ce sont autant de façons de le décrire et autant de façons de le ressentir et l’approche de la période des Fêtes peut faire remonter plusieurs sentiments et émotions. Il se peut même que l’endeuillé éprouve de la joie devant l’arrivée des rassemblements de Noël et du Nouvel An.

D’ailleurs, ces Fêtes de fin d’année sont synonymes de joie, de partage et de rassemblement. Rire, créer de nouveaux moments, se donner des nouvelles, prendre le temps de parler longuement… ce n'est pas oublier, c'est vivre d'autres instants. Donc, ressentir de la joie et avoir envie de rire pendant cette période n’enlève absolument rien au deuil et ne signifie par que vous avez oublié l’être cher qui vous a quitté.

D’ailleurs, la charte des droits de l’endeuillé mentionne bien que ce dernier doit se permettre « de vivre les jours de fête ou les dates spéciales à ma manière ».

Alors, plutôt que de se sentir coupable d’avoir envie de célébrer, demandez-vous de quoi vous avez besoin régulièrement et nommez-le à une personne en qui vous avez confiance. Répondre à nos petits besoins en cette période peut être de prendre plaisir à faire les emplettes de Noël avec de la musique ! Pourquoi pas ?

Et si vous avez le goût de rire… Allez-y ! Ne vous empêchez pas de sourire ou de rire lorsque vous en avez envie. La culpabilité du bonheur des endeuillés est souvent très nocive. Vous êtes là, bien vivant et vous en avez le droit.

DANS LE CAS CONTRAIRE

Si, au contraire, vous vivez des moments difficiles, ne tentez pas de les éviter ou de les cacher; ils sont là et font partie du deuil. Ne tentez pas de retenir la douleur, car elle ne pourra ainsi se soulager.

Si vous sentez que vous n’allez vraiment pas bien, demandez de l’aide. Vous pouvez demander à un membre de votre famille, à un ami ou appeler à une ressource professionnelle.

Prenez bien note que même si vous en avez le droit, ne vous forcez pas à vivre un «joyeux» temps de Fêtes. Vivez avec ce que vous ressentez au moment où vous le ressentez. Entourez-vous des gens qui vous font du bien. Prenez un temps pour noter vos craintes et ce que vous souhaitez vivre ou ne pas vivre pendant ce temps… Ce moment de réflexion vous sera bénéfique.

Outil de soutien au deuil : Le Deuil c’est quoi.