Corporation des thanatologues du Québec

L'importance des rituels funéraires

La vie des humaines est tout, sauf un long fleuve tranquille. Elle est parcourue de grandes secousses qui remettent en question les acquis. On a identifié chez les humains quatre grandes remises en question, ce que la société et les religions appellent des passages; le passage de la vie utérine à la mise au monde incluant l'enfance, le passage de l'enfance à l'adolescence, le passage de l'adolescence à la vie adulte et finalement de vie à trépas. Pour adoucir ces passages du connu vers l'inconnu, les sociétés et les religions ont inventé des rites ou rituels de passage pour rassurer la personne en le faisant accompagner de personnes compétentes, sages et expérimentés.

Perdre un être cher est pénible, le deuil douloureux. La mort est un phénomène naturel qui a des implications sociales et culturelles. Nous sommes ici dans le domaine des émotions, des sentiments et les dérapages sont faciles. Un excès d'amour peut-être aussi néfaste qu'un excès de peine ou de haine. Les excès, quel qu'ils soient peuvent se comprendre mais ce sont des phénomènes qui ne doivent pas durer.

Les rituels ont été inventés pour ramener l'existence à un cadre acceptable, normal. L'entourage humain et compétent du personnel des maisons funéraires permettra l'accès à ces rituels.Voici une vidéo qui témoigne de l'importance des rituels funéraires pour vivre le deuil au moment de la mort d'un enfant.